RESPIRATION YOGIQUE COMPLÈTE

LES TISSUS EN BONNE SANTÉ RÉSISTENT À L'ATTAQUE, ET LA SEULE ET UNIQUE FAÇON D'AVOIR DES TISSUS PULMONAIRES SAINS EST DE BIEN EXPIRER TOUT L'AIR VICIÉ AFIN DE POUVOIR REMPLIR LES POUMONS D'AIR FRAIS.

BIENFAITS ET PRATIQUE

Proportion inspiration vs expiration 1-2

En respirant normalement, nous n'éliminons qu'un très faible volume d'air au sommet des poumons, laissant leur base pratiquement inactive, remplie d'air stagnante.

Tant que l'air vicié de la base des poumons n'est pas éliminé, l'air frais ne peut y parvenir, préparant ainsi un terrain favorable pour les bacilles qui attaquent les tissus affaiblis.

C'est pourquoi la respiration yogique complète insiste sur la proportion 1-2 de la respiration.  Pour une inspiration de 1 seconde, une expiration de 2 secondes sera appliquée afin d'évacuer les toxines de la base des poumons.

VOICI QUELQUES BIENFAITS PHYSIQUES ET MENTAUX

Préservation de la santé du corps

Purification du sang

Amélioration de l'assimilation de l'oxygène

Renforcement des poumons et du cœur

Régulation de la tension artérielle

Régulation du système nerveux

Aide aux processus naturels de guérison

Augmente la résistance aux infections

Aide à luter contre le stress, la nervosité et la dépression

Apaise les pensées et émotions

Apporte un équilibre intérieur

COMMENT PRATIQUER LA RESPIRATION COMPLÈTE

La respiration yogique complète est un enchaînement des respirations abdominale, thoracique et haute claviculaire.  Elle enseigne qu'il faut utiliser simultanément ces trois méthodes de respiration, en partant de la base, passant par le milieu et enfin finissant par la haute claviculaire.  De cette façon, on utilise le système respiratoire complet et aucune partie des poumons ne manque d'air frais.  L'organe de respiration tout entier est sollicité et les toxines sont évacuées.

ALLONGEZ vous sur le dos et placer une main sur le ventre et l'autre au dessus de la poitrine, près de la clavicule.  Vous pourrez ainsi suivre le mouvement de votre respiration sous vos mains.

DÉBUTEZ une inspiration au niveau de l'abdomen (ventre), sans soulever ni les épaules, ni la cage thoracique.  Ce mouvement implique la descente du diaphragme, ce dernier s’aplatit, augmentant ainsi la capacité de la cage thoracique.

POURSUIVEZ cette même inspiration en montant au centre de la cage thoracique (comme une vague, un mouvement fluide, toujours avec les épaules détendues), le diaphragme est maintenant en position neutre.

POURSUIVEZ de nouveau cette inspiration en gonflant la partie supérieure de la cage thoracique, jusqu'aux clavicules.

 

Le moment venu de l'EXPIRATION, débutez celle-ci en contractant d'abord l'abdomen (ventre) pour faire remonter les toxines délogées de la base, et contractez ensuite les côtes pour les expulser et terminer ainsi l'expiration.  Prenez le temps de bien allonger autant l'inspiration que l'expiration en maintenant la proportion 1-2 mentionnée plus haut.  L'expiration sera 2x plus longue que l'inspiration.

 

L'INSPIRATION ET L'EXPIRATION SE FONT PAR LE NEZ.  SOYEZ PATIENT(E) ET INDULGENT(E) LORS DE VOTRE PRATIQUE ET RESPECTEZ VOS LIMITES EN TOUT TEMPS.

Télécharger
RESPIRATION YOGIQUE COMPLÈTE
Bienfaits et pratique
Respiration_yogique_complete.pdf
Document Adobe Acrobat 180.5 KB